Santé : Ségur de la santé, les oubliés et les "rattrapés"

Auteur : Christelle DE MATOS - cdematos@3econsultants.fr          Télécharger ici

Le Ségur de la santé a acté en juillet 2020 une revalorisation des rémunérations de 183 € net par mois pour le personnel de la fonction publique hospitalière des établissements de santé et des EHPAD … mais pas pour le personnel des établissements médico-sociaux, pourtant tout autant mobilisés pour faire face à l'épidémie de COVID-19. 

Cette décision du Ségur a fait naître, à juste titre, un sentiment d'injustice et un manque de reconnaissance de la part de ces oubliés. Ils étaient pourtant en 1ère ligne et ont vu leur charge de travail augmenter lors des 2 vagues. La pénibilité du travail est la même qu'en milieu hospitalier ou en EHPAD.

Les discussions ont repris en fin d'année avec le haut fonctionnaire Michel Laforcade, missionné par le 1er Ministre, pour discuter des bénéficiaires de cette aide, son montant étant déjà connu.

Plusieurs syndicats ont finalement annoncé ce 27 janvier qu'environ 20 000 agents de la fonction publique hospitalière devraient pouvoir en bénéficier. Les IME et foyers d'accueil médicalisés sont concernés.

C'est incontestablement une bonne nouvelle, même si l'on peut regretter qu'une négociation similaire dans le secteur privé non lucratif n'aboutisse pas et oublie encore ces salariés.

Télécharger ici